Réponses d'experts

Assistante de vie ou aide à domicile

L'assistante de vie a pour mission d'accomplir chez la personne âgée un travail matériel, moral et social contribuant à son maintien à domicile.

L'aide d'une assistante de vie est l'une des solutions possibles pour les personnes âgées dépendantes souhaitant rester à leur domicile. Parmi les autres formules d'aide à domicile, on compte également l'infirmière à domicile, la garde de nuit, l'aide ménagère à domicile, l'association de service à domicile, l'aide soignante à domicile ou encore l'hospitalisation à domicile.

Trouver une aide à domicile

Qu'est-ce qu'une assistante de vie ?

L'assistante de vie assure un travail matériel, moral, social ou sanitaire visant à permettre le maintien à son domicile de la personne âgée indépendante.

L'assistante de vie est au service des personnes âgées en situation de perte d'autonomie et de dépendance pouvant, quelques fois, être importantes.

Foyer logement

Elle permet leur maintien à domicile et évite leur admission en établissement de soin ou en maison de retraite (souvent médicalisée).

L'assistante de vie exerce des fonctions consistant à :

  • faciliter la vie quotidienne de la personne âgée par l'accomplissement de tâches de :
    • entretien de l'habitat et de l'environnement de la personne : ménage, vitres, vaisselle, lessive, repassage, couture, rangement,
    • alimentation : courses, préparation et aide à la prise des repas,
    • accompagnement : aide aux sorties, à la marche, aide au lever et au coucher (le cas échéant sous le contrôle de soignants),
    • hygiène et confort corporels : toilette, tenue vestimentaire, réfection du lit, élimination.
  • soutenir la personne âgée sur le plan :
    • moral : écoute attentive et une bonne communication,
    • intellectuel : par une stimulation de l'intérêt au moyen de jeux de société, lecture, chant, discussions,
    • social : par l'aide aux démarches administratives et par des accompagnements divers (budget, courses, visites médicales, promenades, loisirs).
  • prévenir ou diminuer la dépendance par :
    • la définition et la mise en œuvre d'une organisation de vie,
    • par des informations et des conseils réguliers sur l'hygiène (alimentaire, corporelle, du cadre de vie, des choix de vie) et la sécurité,
    • par des liaisons avec les autres intervenants (famille, médecin traitant, autres prestataires : services sociaux, infirmier, portage de repas).

En savoir plus : garde de nuit

Trouver une aide à domicile professionnelle adaptée à vos besoins

L'assistante de vie peut être certifiée

L'assistante de vie doit posséder et mettre en œuvre des compétences pour être au service d'une personne :

  • âgée,
  • dépendante du fait de la dégradation de son état de santé physique et morale,
  • continuant à vivre et évoluer dans son domicile et dans son environnement habituel.

Ces compétences peuvent résulter :

  • du suivi d'une formation et/ou de la validation d'acquis de l'expérience (VAE) donnant lieu à des épreuves au cours d'un examen,
  • puis certification, c'est à dire délivrance d'un certificat de qualification professionnelle (CQP), par une commission paritaire (employeurs + syndicats) de la convention collective nationale des salariés du particulier employeur.

La possession d'un CQP permet à l'assistante de vie de prétendre à un classement minimum au niveau 3 de la classification conventionnelle.

Exercice de la fonction et classement peuvent également résulter d'une expérience équivalente, en termes de savoir et savoir-faire acquis, aux compétences certifiées par la branche ou l'État.

Les conditions de recours à une assistante de vie

Une personne âgée dépendante peut bénéficier des services d'une assistante de vie selon différentes modalités allant du salariat à la mise à disposition par un prestataire.

L'assistante de vie qui intervient au domicile de la personne âgée peut le faire dans différents types de configurations.

Celle-ci peut être :

  • embauchée et salariée directement par la personne âgée (ou un de ses descendants) : celle-ci se sera fait aider par une association ou une entreprise mandataire, chargée d'assurer pour le compte de la personne âgée et dans le cadre d'un contrat de mandat – ayant donné lieu à devis préalable - toutes les démarches et formalités administratives et juridiques liées à l'emploi de l'assistante de vie (du recrutement au licenciement en passant par la paie),
  • recrutée, embauchée et salariée directement par la personne âgée, laquelle acquiert la qualité de particulier employeur choisissant de gérer seule sa relation de travail avec l'assistante de vie,
  • embauchée et salariée directement par la personne âgée (ou un de ses descendants) après que cette dernière se soit fait aider par une association intermédiaire qui aura assuré la mise en contact entre employeur et assistante de vie,
  • mise à disposition de la personne âgée par une association ou une entreprise prestataire dans le cadre d'un contrat de prestation de service – ayant donné lieu à devis préalable - l'association ou l'entreprise ayant, seule, la qualité d'employeur de l'assistante de vie.

Bon à savoir : L'embauche directe de l'assistante de vie par la personne âgée peut se faire par l'utilisation du chèque emploi service universel (CESU) et dispense de l'accomplissement de certaines formalités d'employeur dans certains cas.

En savoir plus : Chèque emploi service universel CESU

Aide à domicile : Demande de devis gratuite

Assistante de vie : conditions d'embauche

L'assistante de vie doit être embauchée au minimum selon le niveau 3 de la classification conventionnelle.

Lorsqu'elle est embauchée par la personne âgée (ou par un de ses descendants), l'assistante de vie devient salariée d'un particulier employeur et bénéficie de l'application des dispositions de la Convention collective nationale des salariés du particulier employeur.

À ce titre, elle doit se voir au moins attribuer le niveau 3 prévu par la classification de ladite convention notamment pour déterminer ses droits en matière de salaire.

La convention collective applicable à la relation de travail entre une assistante de vie salariée d'un employeur particulier et celui-ci est celle des salariés du particulier employeur.

Cette convention prévoit que l'assistante de vie bénéficie en termes de :

  • classification :
    • au moins du niveau 3 : pour personnes dépendantes,
    • d'un niveau 4 : avec grande qualification et autonomie ;
  • salaire :
    • niveau 3 : salaire minimum horaire brut de 9,20 €,
    • niveau 4 : salaire minimum horaire brut de 9,26 €.

Bon à savoir : Les tarifs réels du marché pratiqués pour bénéficier des services d'une assistante de vie varient d'une région à l'autre. Il faut compter actuellement -et dans les zones métropolitaines où existent des tensions entre offre et demande- de 15 à 20 € par heure notamment si la personne intervient aussi les dimanches et jours fériés.

En savoir plus : salaire aide a domicile

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami
Télécharger & imprimer le guide

Pour aller plus loin ...

 

tinouradar

Le 12/05/2013

 

0

 

a quoi sert une auxiliaire de vie si un jour férié elle ne fait pas la vaisselle ou emener les poubelles ou autres et même faire le lit d'une personne dépendante

 

sophielove

Le 26/07/2013

 

0

 

Pour une preparation pour une personne diabetic

 

Trouvez votre aide à domicile

Une solution adaptée à vos besoins.

Trouvez une aide à domicile qualifiée et compétente dans votre région.

Aide à domicile

Poser une question

Téléchargements

Le guide de l'aide à domicile
Le guide de l'aide à domicile

Guide, question-réponses, astuces
135 pages - 2014 - pdf

 Télécharger e-Bibliotheque : 5700 documents Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Assistante de vie : toutes les solutions de l’aide à domicile

Newsletter

Chaque semaine des astuces et des actus dans votre boîte aux lettres !
Inscrivez-vous maintenant :

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

Liens rapides